Lettres à celles

Livre d'Or

 

Yinyang 
18-05-07 

Juste un clin d'oeil embué pour t'exprimer le sentiment qui m'habite après avoir lu "La Genèse".
Merci.

Chris 
07-03-07 

Mais qui es-tu donc, poète que je connais sans doute et qui mets toutes les femmes dans le même sac empaqueté d'un fil d'or?

Athenaïs 
19-01-07 

Détente certaine dans un cadre musical reposant et une composition enchaînée de mots dont la terminaison en "elle" chante et enchante.
La lente progression des étoiles dans un ciel (un peu trop obscur) est tout à fait plaisante.
J'espère que les rencontres réelles ou imaginées de toutes ces demoiselles vous aura longuement fait rêver.

Sandy 
13-08-05 

[Pour moi,] passionnée de poésie, de belles écritures, votre site est une merveille....orné de sentiments profonds, d'états d'âmes....
Rare un site de cette qualité....
Vous régalez mes yeux, je tenais ? en vous en remercier....

Flora 
27-03-05 

Je reviens et je suis toujours sous le charme.

Chris 
04-03-05 

Oui, j'y suis revenue. Et j'y reviendrai encore!
Des textes ? déguster ? la petite cuillère... De vrais régals!

Tambours 
28-02-05 

[Vos lettres], comme à l'accoutumée, je les ai lues en toute projection, cherchant d'abord dans chacune d'elles le portrait qui me convenait le mieux, celle ? qui j'aimerais ressembler.

Celui de Florence m'évoque cette scène de "La Montagne de l'âme" où la solitude du narrateur croise et toise celle d'un autre marcheur ? un arrêt de car au fin fond de la campagne chinoise [...] Je me souviens que la peur dominait.

Riches d'observations allègrement croquées, elles me plaisent vos lettres, qui me touchent de si près. Pas une ou presque en effet qui ne trouve son prolongement dans mes propres souvenirs ou questionnements : l'écartèlement de la première Florence ; l'essoufflement de Marie ; la meurtrissure d'Hélène ; l'émancipation d'Alice ; le dépérissement redouté de Lucille... jusqu'au martini de Jean.

Leur coté tableau de chasse déploré par certaines lectrices sur votre livre d'or n'est pas pour me déplaire. Il colle au personnage - difficile ici d'éviter le parallèle avec Vittorio Gassmann dans Parfums de femmes - et contient juste ce qu'il sied de misanthropie au véritable esthète de la condition humaine que vous êtes.

Car enfin, avec un peu de recul, ce qui m'attire le plus dans le flot de vos lettres, c'est leur jeu implicite de mémoires et d'oublis.

Mehdi 
08-02-05 

Oh que c'est beau vos textes!
J'aimerai bien pouvoir écrire comme vous.

Elsa 
10-01-05 

J'ai musardé sur ton site, et c'est avec plaisir que je reviendrai m'y promener.

Marie 
12-12-04 

Il y a plein de choses que j'ai appréciées, mais une chose m'a beaucoup gênée: la mise en scène !
C'est lassant et les textes n'y gagnent rien. Au contraire.

Jean G. 
06-12-04 

Très belle introduction (musique et univers défilant).
Poèmes personnels et très intimistes.

Martin C. 
21-11-04 

Je viens d'aller sur votre site...
Je m'attendais à trouver des poèmes, mais l'idée en est plus originale... lettres, proses ?
En tout cas, j'ai apprécié ces lettres à la nostalgie sous-jacente
J'aurais d'ailleurs aimé en écrire quelques-unes...

"Altar" 
19-11-04 

J'ai donc lu ces "lettres" et j'ai bien aimé.
Par contre, j'ai mis un peu de temps à comprendre le système des "ascenseurs" pour lire...

André X. 
19-11-04 

Tu es un garçon fantastique.
J'eusse aimé te connaître, ensemble des mots nous aurions joui.

"Regards" 
18-11-04 

L'arrivée laisse le regard fuyant, mais d'aventure, le principe de lecture, c'est une trouvaille, félicitation.
Un peu trop sombre sur le fond à mon goût.

Karim D. 
26-10-04 

Je me suis promené dans tes souvenirs avec plaisir.
J'y ai traîné par gourmandise. Je m'y suis parfois arrété par curiosité, voyeurisme peut être aussi.
En tout cas c'est très souvent beau et émouvant.
Insoupçonnable...

Ch. R. 
30-09-04 

Continue d'écrire ces poèmes si tendres, qui laissent apparaître toute cette "humanité" refoulée.

Fanfan D. 
25-09-04 

Que de bonheur en lisant et en écoutant "Lettres à celles" :
magnifique.

Viviane L 
30-07-04 

Je n'ai pas pu saisir de commentaire sur votre site, mais il est magnifique, onirique, d'une esthétique réveuse et très mystérieuse.

Bruno X 
29-07-04 

J'ai un peu de mal à comprendre le sens des mots pour les chapitres.

Les textes sont bien écrits, parfois hermétiques et j'hésite entre "tableau de chasse" ou "tableau d'honneur".
J'ai ressenti un peu de "désabusé"...
L'ensemble est intéressant, original!

Laurette 
04-06-04 

Cher Christian, Hum !... je cherche mes mots !

C'est très beau, raffiné, doux, nostalgique... légèrement épicé !....
En fait je ne te connais pas, maintenant, je devrais dire "je ne te connaissais pas" ! .....

J'y retourne pour relire et parce que je n'ai pas encore tout lu....
et je lis avec émotion et plaisir...

Surtout : continue !

Flora 
14-06-04 

Je suis bouleversée par les textes, le site est beau, une parfaite harmonie.

Je rajoute que le texte sur ta mère m'a fait pleurer mais ne le répète à personne.

X... 
04-06-04 

Je viens de relire l'ensemble de tes textes.
Que te dire sinon que peut-être ce qui m'attire en toi est ta complexité.
Tu es le plus grand égoïste que je connaisse mais il y en toi la quête d'un Graal où je peux me reconnaître.
La seule chose que je te souhaite est que parmi toutes ces femmes il y en ait qui aient pu te faire croire que l'amour pouvait durer et que la confiance pouvait exister.

Gilbert M 
31-05-04 

Salut, oui belle page, on attend la suite avec impatience,

a+

X... 
29-05-04 

C'est intéressant de lire ta vie sentimentale. tu as un coté exhibitionniste qui me fascine.

Je me demande si tu comptes parler de moi, et si c'est le cas dans quelle catégorie tu comptes me "ranger".

J'ai tout de même ma petite idée...